Charte

Ce texte repose sur la base de deux axes fondamentaux :

SOLIDARITE ET PREVENTION

- But :

Il s’agit de favoriser la coordination des actions lors de la Journée mondiale de lutte contre sida, le 1er décembre, dans le canton de Vaud.

- Principes de base :

  • La journée du 1er décembre est axée prioritairement sur la solidarité et la prévention, les aspects commerciaux sont secondaires.
  • Les activités se dérouleront dans un cadre de respect mutuel des diversités de chaque institution.

- Cadre de collaboration :

Les membres de la coordination mettent en commun des forces, favorisent les synergies et échangent des idées :

  • Ils mettent en commun l’ensemble des informations sur les actions prévues.
  • Ils favorisent les échanges avec l’ensemble de la population ainsi qu’avec les personnes concernées, y compris dans les lieux difficiles d’accès.

- Accords consensuels :

Annuellement des accords consensuels se font sur :

  • Un slogan ou un thème commun en lien avec ONUSIDA et l’ASS (Aide Suisse contre le Sida).
  • La coordination du rapport avec les medias et la publicité concernant la journée.
  • Les aspects financiers concernant les actions du 1er décembre.

- Aspects financiers :

  • L’organisation globale de la journée est financée par les sponsors pharmaceutiques via le CHUV et par la subvention de la Santé Publique.
  • L’administration des ressources financières est faite par Point Fixe/CSP(Centre Social Protestant).
  • La recherche de fonds liée à la journée est organisée en fonction de la dynamique collective de la coordination (action commune) et des besoins associatifs individuels (actions spécifiques).
  • Dans le cadre des actions communes, le ruban rouge, symbole de solidarité est remis gratuitement et de façon personnalisée.
  • Dans le cadre de recherche de fonds spécifiques, le ruban rouge peut servir de support à une récolte de fonds. Il sera clairement communiqué le but et le destinataire de la récolte.

- Adhésion :

La coordination accepte ou refuse en son sein tout nouvel organisme, sous condition d’une présentation de ses activités, du respect des délais de travail en vue de l’organisation du 1er décembre et de l’acceptation des principes de la présente charte.

- Peuvent adhérer à la coordination :

  • Les organismes regroupant des personnes concernées et leurs proches.
  • Les organismes visant à la prévention du sida et/ou la solidarité et le refus de l’exclusion.
  • Les organismes de prise en charge de personnes malades.
  • Les organismes de recherche et d’étude sur les questions du VIH.
  • Les organismes préoccupés par la promotion de la santé sexuelle.

- Droits :

L’adhésion à la coordination donne droit à 1000 rubans rouges gratuits, à la gratuité du matériel de prévention utilisé à cette occasion, à la formation continue donnée annuellement sous forme d’actualisation des connaissances VIH/sida.

- En cas de différend :

Tout conflit sera réglé d’abord entre les associations concernées à l’intérieur de la coordination, puis par le coordinateur lui-même, enfin par la Santé Publique.

Charte lue et approuvée par l’ensemble des membres de la coordination vaudoise présents lors de la séance du 7 juin 2007